Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Nigeria: plusieurs milliers de manifestants à Kano (nord) en soutien à Gaza

Des milliers de manifestants ont défilé vendredi dans les rues de Kano, la deuxième plus grande ville du Nigeria, pour dénoncer l'offensive israélienne à Gaza, qualifiée de "génocide".

Les hommes, vêtus de blanc, et les femmes, couvertes d'un voile noir, réunis à l'initiative du Mouvement islamique du Nigeria, une organisation chiite proche de l'Iran, ont marché sur un parcours de six kilomètres dans les rues de la ville, en scandant des slogans tels que "Mort à Israël" et "Mort à l'Amérique".

"Nos frères et nos soeurs, en Palestine, font l'objet de bombardements sans pitié à Gaza par l'Etat illégal d'Israël", a déclaré Muhammad Turi, leader de la manifestation, dans un communiqué qui a circulé dans le défilé.

"Cela fait trois semaines que l'armée israélienne mène des attaques aériennes et terrestres (...) contre les Palestiniens résidant à Gaza, qui a été littéralement coupé du reste du monde", ajoute le communiqué.

M. Turi a aussi appelé à une solidarité interconfessionnelle pour mettre fin aux "tueries de masse, de sang-froid (...) au nom du soi-disant Boko Haram".

Kano a été plusieurs fois frappée par des attentats meurtriers attribués au groupe islamiste armé Boko Haram, qui mène une insurrection qui a fait plus de 10.000 morts au Nigeria depuis cinq ans.

Encore jeudi, un attentat à la bombe contre une gare routière de la ville a fait au moins un mort et huit blessés.

abu/cdc/mba

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.