Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les catholiques américains espèrent une visite du pape aux Etats-Unis en 2015

Les catholiques américains avaient bon espoir vendredi que le pape François fasse sa toute première visite officielle aux Etats-Unis l'an prochain, après qu'un archevêque a affirmé que le souverain pontife assistera à un événement majeur à Philadelphie en septembre 2015.

Le Vatican n'a toutefois pas confirmé pour l'heure cette visite.

Selon l'Archevêque de Philadelphie Charles Chaput, le pape François lui a personnellement assuré qu'il serait présent pour la huitième Rencontre mondiale des familles, qui aura lieu du 22 au 27 septembre 2015 à Philadelphie.

"Le pape François m'a dit qu'il viendrait", a souligné l'archevêque Chaput lors d'un discours devant les catholiques amérindiens dans le Dakota du Nord (nord), cité par le Catholic News Service.

A Washington, une porte-parole de la Conférence des évêques catholiques des Etats-Unis a indiqué à l'AFP que "le Vatican n'avait pas confirmé" cette information à ce stade.

Dans un communiqué séparé, le propre diocèse de l'archevêque Chaput dit attendre une confirmation officielle dans les six mois précédant l'événement en question.

Et d'ajouter: "Si les commentaires de l'archevêque Chaput ne servent pas de confirmation officielle, ils servent en revanche à renforcer notre espoir sincère que la ville de Philadelphie accueillera le pape François en septembre" 2015.

Citant un porte-parole du Vatican, le Catholic News Service précise que le pape a également été invité à New York, Washington et aux Nations unies, lors de ce qui serait sa toute première visite aux Etats-Unis depuis le début de sa papauté en mars 2013.

En attendant, les organisateurs de la Rencontre mondiale des familles ont appelé les catholiques à exprimer leur soutien en faveur d'une visite du pape aux Etats-Unis à travers les réseaux sociaux, en utilisant le mot-clé #PopeinPhilly (le pape à Philly).

rom/sam/bdx

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.