Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le Hamas revendique 3 tirs de roquettes vers l'aéroport de Tel-Aviv

Le Hamas a revendiqué vendredi le tir de trois roquettes à longue portée vers l'aéroport international Ben Gourion de Tel-Aviv, en Israël, où le trafic aérien international reste perturbé après la chute d'une roquette à proximité mardi dernier.

La branche armée du Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam, "a lancé trois roquettes de type M75 à 11H45 locales (08H45 GMT) en direction de l'aéroport Ben Gourion", selon un communiqué.

Interrogée par l'AFP, l'armée israélienne s'est bornée à confirmer que "deux roquettes avaient été interceptées au-dessus de la métropole de Tel-Aviv".

Les roquettes de longue portée M75 sont une adaptation locale de la Fajr-5, de fabrication iranienne. Leur portée de 80 km place Tel-Aviv et Jérusalem sous la menace de tirs depuis la bande de Gaza.

Ces tirs interviennent alors que l'Agence fédérale de l'aviation américaine (FAA) a levé mercredi son interdiction de vols depuis et vers Tel Aviv, tout en mettant en garde contre une situation "très instable".

Toutes les compagnies américaines et la plupart des compagnies européennes avaient interrompu leurs vols mardi soir. Quelques grandes compagnies comme Air France et la Lufthansa ne les ont toujours pas repris, malgré la levée de l'interdiction.

La suspension de vols avait été saluée comme une "grande victoire" par le mouvement islamiste palestinien Hamas.

agr-ng/agr/cbo

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.