Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Japon: départ du 1er ministre Abe pour une tournée sud-américaine

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe est parti vendredi pour une longue tournée sud-américaine qui le mènera au Mexique, à Trinidad et Tobago, en Colombie, au Chili et au Brésil.

Cette série de visites, du 25 juillet au 4 août, vise à renforcer les liens économiques du Japon avec cette partie du monde "qui a un potentiel illimité", a indiqué M. Abe avant son départ.

Le chef du gouvernement est d'ailleurs accompagné d'une importante délégation d'hommes d'affaires, ainsi que par le président du patronat japonais (Keidanren), Sadayuki Sakakibara.

Au Brésil, la banque japonaise Mizuho devrait à l'occasion de cette visite conclure un prêt d'un montant total de 500 millions de dollars à la société pétrolière nationale Petrobras pour financer l'exploration offshore, croit savoir le quotidien Sankei Shimbun.

Durant les étapes du Mexique et du Chili, il sera probablement question des négociations commerciales en cours en vue d'un grand accord de libre-échange trans-Pacifique (TPP), ces deux pays faisant partie des douze nations concernées par ce processus mené par les Etats-Unis.

Dernier pays entré en 2013 dans le processus du TPP, le Japon se bat pied à pied pour protéger certains pans de son marché intérieur, notamment dans le domaine agricole.

A Trinidad et Tobago, M. Abe participera au premier sommet entre le Japon et la Communauté des Caraïbes (Caricom, 15 pays membres).

mis/pb/jlh/kap/ia

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.