Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Irak: 4 morts dans des attentats contre des chiites à Kirkouk

Quatre personnes ont été tuées et 19 autres blessées vendredi dans une série d'attentats devant des salles de prière chiites à Kirkouk, dans le nord de l'Irak, ont annoncé des sources médicales et la police.

L'explosion la plus meurtrière s'est produite devant la husseiniya (lieu de culte chiite) Mustafa, dans le sud-ouest de la ville. Cet attentat à la voiture piégée à la sortie de la prière a tué quatre fidèles et en a blessé 15 autres.

Trois autres bombes ont explosé en bord de route près de la husseiniya Zahraa, dans l'ouest de Kirkouk, faisant quatre blessés. Une bombe a aussi explosé près de la husseiniya Jaafar al-Sadeq, dans le sud de la ville, sans faire de victime.

Les insurgés sunnites menés par les jihadistes ultra-radicaux de l'Etat islamique (EI), qui se sont emparés de larges pans du territoire irakien depuis le 9 juin, ne sont pas parvenus à prendre Kirkouk.

La ville est en revanche passée sous le contrôle des forces kurdes après le retrait de l'armée irakienne face à l'avancée des insurgés. Les violences et bombardements sont encore fréquents dans la ville.

str-ma/jmm/emb/fcc

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.