Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Crash d'avion au Mali: les présidents malien et burkinabè sur place

Les présidents malien Ibrahim Boubacar Keïta et burkinabè Blaise Compaoré se sont rendus vendredi dans le nord du Mali où 118 personnes ont péri dans le crash d'un avion d'Air Algérie, selon des sources officielles à Bamako et à Ouagadougou.

La zone du crash est proche de Gossi, à environ 100 km de Gao, la plus grande ville du nord du Mali.

M. Keïta est accompagné de ses ministres des Transports et de la Défense, a indiqué à l'AFP une source officielle malienne, tandis que de source officielle burkinabè, on indique que M. Compaoré s'y est rendu en compagnie de Fleur Pellerin, secrétaire d'Etat aux Français de l'étranger.

Il était prévu que Mme Pellerin "se rende sur les lieux du crash dans l'après-midi (de vendredi) avec les présidents burkinabé et malien", a-t-on indiqué dans l'entourage de la secrétaire d'Etat, arrivée à Ouagadougou dans la nuit de jeudi à vendredi.

D'après des témoins, la délégation du président malien a été emmenée dans un avion de la mission de l'ONU au Mali (Minusma), présente dans ce pays dans le cadre d'une opération militaire internationale en cours depuis janvier 2013 contre des jihadistes.

L'accident s'est produit jeudi, moins d'une heure après le décollage, alors que l'avion affrété par Air Algérie auprès d'une société espagnole reliait Ouagadougou à Alger, avec à son bord 118 personnes, 112 passagers - dont 54 Français et 23 Burkinabè - et six membres d'équipage.

Aucune des 118 personnes n'a survécu à la catastrophe, mais une boîte noire retrouvée vendredi au milieu des débris de l'avion désintégré aidera à déterminer les causes de sa chute.

Les débris de l'appareil, un McDonnell Douglas MD83, ont été repérés jeudi soir par un hélicoptère de l'armée burkinabè dans la zone de Gossi, proche de la frontière avec le Burkina Faso.

ac-str-cs/stb/mba

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.