Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Avion d'Air Algérie: deuil national de trois jours en Algérie

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a décrété vendredi un deuil national de trois jours dans le pays à la suite du crash jeudi d'un avion d'Air Algérie avec 118 personnes à bord, toutes décédées, a-t-on annoncé de source officielle.

"A la suite de l'accident de l'avion espagnol affrété par Air Algérie, assurant le vol AH 5017 reliant Ouagadougou à Alger survenu hier jeudi", le président Bouteflika "a décidé un deuil national de trois jours à partir de vendredi", selon un communiqué de la présidence.

A la suite de cela, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a ordonné aux responsables d'entreprises et institutions publiques de mettre en berne le drapeau national pendant les trois jours de deuil.

Six Algériens, dont un pilote et un chef de cabine d'Air Algérie, se trouvaient dans l'avion affrété auprès de la compagnie espagnole Swiftair.

Les débris de l'appareil, un McDonnell Douglas MD83 à destination d'Alger qui s'est écrasé 50 minutes après avoir décollé de Ouagadougou, ont été retrouvés dans le nord du Mali, près du Burkina Faso.

Le ministre algérien des Transports, Amar Ghoul, qui préside une cellule de crise mise en place à la suite de la disparition de l'avion, s'est rendu vendredi à Bamako, où doit être menée l'enquête sur cette catastrophe.

ao/emb

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.