BIEN-ÊTRE
24/07/2014 01:29 EDT | Actualisé 24/07/2014 01:38 EDT

Une Torontoise tweete en direct une conversation sexiste entre patrons chez IBM

PhotoAlto/Sigrid Olsson via Getty Images

C'est un pensez-y bien pour la prochaine fois qu'un commentaire sexiste vous brûlera le bout de la langue.

Lundi, l'éditrice et écrivaine Lyndsay Kirkham a tweeté en direct les remarques dégradantes de ses voisins de table, des présumés cadres chez IBM, qui en avaient marre d'engager des jeunes femmes qui tombent enceinte «encore et encore et encore».

Ces cadres de IBM auraient dû choisir une autre voisine de table pour leur dîner «pourquoi on n'engage pas des femmes».

Apparemment, IBM n'aime pas engager de jeunes femmes parce qu'elles vont «juste tomber enceinte encore et encore et encore».

Ces cadres sont tellement à l'aise dans leurs propos sexistes qu'ils les partagent. Wow. Mon incrédulité tempère ma colère. #IBM

Non seulement IBM dit que les femmes qui se reproduisent valent moins, mais ils ignorent aussi les femmes qui n'ont pas d'enfant.

Et ils ne se sont pas arrêtés là. Les patrons ont commencé à énumérer les mères qui travaillent pour la compagnie et les périodes de «congé» auxquels elles avaient droit. Au Canada, les femmes peuvent partir 17 semaines en congé de maternité, en plus d'un 35 semaines à séparer avec leur partenaire si elles le désirent.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Publicités sexistes "vintage" Voyez les images