Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

"Une percée rapide" dans les négociations avec l'Iran est "improbable" (Hague)

Une "percée rapide" dans les négociations sur le nucléaire avec l'Iran est "improbable" en raison de profondes divergences, a déclaré dimanche à Vienne le chef de la diplomatie britannique William Hague.

"Il y a des divergences très importantes" dans les pourparlers avec Téhéran, a-t-il déclaré faisant écho au secrétaire d'Etat américain John Kerry un peu plus tôt. "Il est improbable qu'il y ait une percée rapide aujourd'hui", a ajouté le Britannique à son arrivée dans la capitale autrichienne où il doit rencontrer ses homologues américain, français et allemand.

Les ministres sont à Vienne "pour voir quelle est la marge de progrès avant le 20 juillet", date butoir pour la conclusion d'un accord global avec la République islamique.

La communauté internationale, qui soupçonne l'Iran de vouloir se doter de la bombe atomique, veut obtenir de fermes garanties sur la nature strictement civile du programme nucléaire iranien, en échange de la levée des sanctions qui asphyxient l'économie de ce pays.

stu-ilp/

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.