Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Huit administateurs de page Facebook condamnés à la prison en Iran

TÉHÉRAN, Iran - Huit administrateurs de page Facebook ont été condamnés à des peines d'emprisonnement de huit à 21 ans, en Iran, a rapporté l'agence de presse officielle du pays, dimanche

Les accusés ont été reconnus coupables d'avoir comploté contre la sécurité nationale en propageant de la propagande contre le pouvoir en place et en insultant les autorités. Leur nom n'a pas été dévoilé.

Les huit jeunes personnes ont comparu plusieurs fois devant un tribunal, en avril.

Facebook est officiellement interdit, en Iran, tout comme d'autres sites de réseaux sociaux comme Twitter et YouTube. Les applications mobiles de ces sites sont aussi interdites.

Plusieurs Iraniens parviennent à braver l'interdit par l'entreprise d'un réseau privé virtuel et d'un serveur proxy.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.