Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Egypte: trois civils tués par un tir de roquette dans le Nord-Sinaï (sources médicales)

Au moins trois civils ont été tués et 22 personnes blessées lorsqu'une roquette s'est abattue dans la nuit de dimanche à lundi à El-Arish, la capitale régionale du Nord-Sinaï, ont indiqué des sources médicales égyptiennes.

Des témoins ont affirmé à l'AFP que la roquette était tombée devant un commerce dans le sud de la ville, à proximité du quartier général des services de sécurité ainsi que d'un poste de l'armée.

Depuis la destitution et l'arrestation par l'armée du président islamiste Mohamed Morsi le 3 juillet 2013, les attaques contre les forces de l'ordre sont devenues quasi-quotidiennes dans la péninsule désertique du nord-est égyptien et ont fait, selon le gouvernement, quelque 500 morts --pour la quasi-totalité des policiers et des soldats.

Elles sont pour la plupart revendiquées par des groupes jihadistes qui affirment frapper en représailles à l'implacable et sanglante répression menée par les autorités installées par l'armée après l'éviction de M. Morsi. En un an, plus d'un millier de manifestants pro-Morsi ont été tués, 15.000 arrêtés et des centaines condamnés à mort à l'issue de procès expéditifs de masse dénoncés par la communauté internationale et des ONG.

str-sbh/jeb

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.