Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Tentative d'immolation devant l'ambassade de Libye à Berlin

Un homme âgé de 25 ans était vendredi entre la vie et la mort à Berlin après avoir tenté de s'immoler par le feu devant l'ambassade de Libye, a annoncé la police, excluant toute motivation politique.

La moitié de la surface de son corps est "grièvement brûlée", a indiqué une porte-parole de l'hôpital où il a été transporté.

"Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme n'avait pas motivations politiques", a dit la police. Cet homme, supposé être né en Tunisie, a participé à la révolution libyenne et pris alors la nationalité de ce pays, selon les informations de la police.

Il y a quelques jours, il s'est rendu dans l'ambassade de Libye, où a apparemment eu lieu un différend d'ordre financier. "Pour cette raison, visiblement, il a décidé de faire cette action", a précisé le porte-parole de la police.

L'homme s'est présenté en fin de matinée devant l'ambassade, s'est aspergé d'alcool à brûler puis s'est mis à courir, avant de mettre le feu à son corps. "Il a couru pendant 80 mètres", a dit le porte-parole de la police. Les forces de l'ordre lui ont arraché son tee-shirt et l'ont recouvert d'une couverture, avant son transport à l'hôpital.

La tentative d'immolation par le feu en décembre 2010 en Tunisie d'un jeune marchand ambulant, mort ensuite de ses blessures, est considérée comme un déclencheur des "révolutions arabes" de 2011.

mec-clp/fjb/ih

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.