Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Northern Gateway : des groupes contestent l'approbation du projet d'oléoduc devant la Cour d'appel fédérale

FILE - In this 2007 file photo, a new oil transit pipeline runs across the tundra to flow station at the Prudhoe Bay oil field on Alaska's North Slope. The oil pipeline that stretches 800 miles across the Alaska landscape is celebrating a milestone. The trans-Alaska oil pipeline on Wednesday marked 35 years in production with more than 16.5 billion barrels of oil loaded into the pipeline at Prudhoe Bay for delivery to Valdez, where it is loaded intotankers destined for the West Coast. (AP Photo/Al Grillo, File)
FILE - In this 2007 file photo, a new oil transit pipeline runs across the tundra to flow station at the Prudhoe Bay oil field on Alaska's North Slope. The oil pipeline that stretches 800 miles across the Alaska landscape is celebrating a milestone. The trans-Alaska oil pipeline on Wednesday marked 35 years in production with more than 16.5 billion barrels of oil loaded into the pipeline at Prudhoe Bay for delivery to Valdez, where it is loaded intotankers destined for the West Coast. (AP Photo/Al Grillo, File)

VANCOUVER - Deux contestations judiciaires ont été déposées vendredi en lien avec l'approbation du projet d'oléoduc Northern Gateway par le gouvernement fédéral.

La Première Nation Gitxaala, basée dans le nord de la Colombie-Britannique, a fait une demande de révision judiciaire à la Cour d'appel fédérale.

Ecojustice a aussi déposé une demande au nom des organismes ForestEthics Advocacy, Living Oceans et la Raincoast Conservation Foundation.

Les groupes environnementaux souhaitent obtenir une ordonnance de la cour annulant l'approbation de l'oléoduc proposé par l'entreprise Enbridge, de Calgary.

L'avocat d'Ecojustice, Barry Robinson, estime que l'approbation fédérale est une mauvaise décision basée sur un rapport erroné présenté par le comité fédéral d'évaluation environnementale.

Les groupes demandent aussi au cabinet conservateur de révéler les raisons ayant mené à son approbation du projet, qui lierait les sables bitumineux de l'Alberta à un terminal maritime de la Colombie-Britannique.

INOLTRE SU HUFFPOST

Comprendre les projets de pipelines

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.