Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

«Natura Morta»: des animaux morts embellis par la photographe russe Maria Ionova-Gribina (PHOTOS)

Les enfants sont confrontés à la mort quand leur poisson rouge flotte à la surface de l'eau, ou encore lorsqu'ils voient un écureuil écrasé sur le bord de la route. Et à chaque fois, la fin de vie déclenche une série d'interrogations sur le cycle de la vie.

La photographe russe Maria Ionova-Gribina revisite ces sentiments de naïveté, ces questionnements et ces larmes chaudes dans sa série de photos, Natura Morta. Elle a choisi des animaux qui venaient de rendre leur dernier souffle, par voie naturelle ou frappés par un véhicule, pour les entourer de fleurs et de plantes. Une façon de préserver la mémoire des créatures qui auraient été mangées par les vers quelques heures après, dit-elle.

Voyez les hommages que Maria Ionova-Gribina a rendus à ces oiseaux, lapins et renards dans la galerie photos ci-dessous.

INOLTRE SU HUFFPOST

«Natura Morta» de Maria Ionova-Gribina

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.