Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

USA: la vente de marijuana récréative démarre dans l'Etat de Washington

La vente de marijuana récréative démarre mardi dans l'Etat de Washington (nord-ouest) dans des boutiques dédiées, ce qui en fait le deuxième Etat américain avec le Colorado (ouest) où elle est légale.

"Nous avons émis des permis à 25 magasins de détail qui seront habilités à vendre de la marijuana à fumer, à vaporiser, ainsi que des pipes et vaporisateurs", a indiqué à l'AFP Brian Smith, porte-parole du régulateur, le Washington State Liquor Control Board.

"Plusieurs boutiques" vont ouvrir leurs portes dès mardi, le reste dans les jours prochains, a-t-il ajouté.

En incluant les cultivateurs et préparateurs de marijuana, 115 permis au total ont déjà été émis sur un total de 7.000 demandes déposées.

L'Etat de Washington devient le deuxième Etat américain où l'on peut acheter légalement du cannabis à usage récréatif, emboîtant le pas au Colorado qui a démarré cette pratique en janvier.

Brian Smith s'attend à ce que ces deux pionniers fassent des émules rapidement dans le reste du pays: "Je pense que la plupart des Etats observent l'expérience que nous menons ici et au Colorado afin de déterminer si elle fonctionnerait chez eux".

"Un référendum est prévu en Alaska en août et les sondages laissent entendre qu'il devrait être approuvé", a-t-il poursuivi, précisant qu'une autre initiative devrait aussi voir le jour en Oregon (nord-ouest).

Paradoxalement, le cannabis à usage médical n'est pas réglementé dans l'Etat de Washington: "La plupart des dispensaires sont illégaux", souligne M. Smith.

L'autorisation d'une consommation à but récréatif devrait aider à avancer sur ce dossier même s'il se heurte à "une résistance de la communauté médicale qui se sent menacée", fait valoir Brian Smith.

La marijuana thérapeutique est légale dans 23 Etats américains depuis sa légalisation par celui de New York lundi, ainsi que dans la capitale fédérale Washington.

ved/sam

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.