Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un nouveau vote en faveur d'un recours à l'armée russe en Ukraine "peu probable" (sénat russe)

La présidente de la chambre haute du Parlement russe a dénoncé mardi la "politique de la terre brûlée" menée par Kiev dans l'Est de l'Ukraine, estimant cependant peu probable la possibilité d'un nouveau vote autorisant un recours à l'armée russe en Ukraine.

"Ce qui se passe en ce moment, c'est une politique de la terre brûlée, une purge des territoires de certains endroits de l'Ukraine de l'Est occupés par la Garde nationale", a déclaré Valentina Matvienko, présidente du Conseil de la Fédération, lors d'une conférence de presse.

L'armée ukrainienne a remporté ces derniers jours d'importants succès dans l'Est du pays, menaçant désormais les rebelles prorusses.

Ces succès sont intervenus après l'expiration d'un cessez-le-feu décrété par les autorités de Kiev, mais qui avait été violé à plusieurs reprises.

"Les autorités ukrainiennes n'ont jamais eu l'intention de cesser les actions militaires", a de son côté estimé Mme Matvienko.

Elle a cependant jugé "peu probable" que les sénateurs votent à nouveau en vue d'autoriser une éventuelle intervention militaire en Ukraine, comme ils l'avaient fait un samedi en mars après une demande en ce sens du président russe Vladimir Poutine.

Les sénateurs ont accepté fin juin à la quasi-unanimité de lever, à nouveau à la demande du dirigeant russe, cette autorisation.

"Nous avons déjà montré notre capacité à tenir en urgence une réunion, et tous les sénateurs sont prêts à organiser une session imprévue si nécessaire. Un tel scénario me paraît peu probable, mais nous tiendrons autant de sessions que nécessaires", a-t-elle conclu.

ma-lap/gmo/ih

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.