NOUVELLES
08/07/2014 09:00 EDT | Actualisé 07/09/2014 05:12 EDT

Téléfilm Canada financera sept longs métrages à plus petit budget en français

MONTRÉAL - Téléfilm a annoncé mardi son appui financier à sept films en français à plus petit budget, dont deux qui seront réalisés par des nouveaux venus dans la réalisation de long métrage.

Au total, cela représente un investissement de plus de deux millions de dollars pour Téléfilm. Un film «à plus petit budget» signifie que son budget doit être inférieur à 2,5 millions $.

Les films sélectionnés sont «Le bruit des arbres» du réalisateur François Péloquin; «Ceci n'est pas un polar» de Patrick Gazé; «Le Cyclotron» d'Olivier Asselin; «Desperado» de Richard Angers; «Neuf variations sur le vide» de Jean-Philippe Duval, Léa Pool, Érik Canuel, Chloé Robichaud, Stéphane E. Roy, Claude Brie, Anaïs Barbeau-Lavalette, Ricardo Trogi et Éric Tessier; «Le problème d'infiltration» de Robert Morin; et «Sodom» de Charles-Olivier Michaud.

Patrick Gazé («Mon nom est Victor Gazon) et François Péloquin («Hors-Série», «Mon Plan Rona») en seront tous deux à leur première expérience de réalisation d'un long métrage.

Tous deux auront Roy Dupuis comme acteur. Dans «Ceci n'est pas un polar», il jouera un chauffeur de taxi sans histoire dont la vie bascule lorsqu'il développe une relation avec une cliente qui semble cacher un passé mystérieux.

Les autres films mettront notamment en vedette Marc Messier («Desperado»), François Papineau («Le problème d'infiltration») et Anna Mouglalis («Sodom»). Karine Vanasse, Bénédicte Décary, Christian Bégin, Anne-Élisabeth Bossé, Marianne Farley, Émile Proulx-Cloutier et plusieurs autres seront de la distribution de «Neuf variations sur le vide», une adaptation de la pièce de théâtre de Stéphane E. Roy vue par neuf réalisateurs-scénaristes.