Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Nuisance sonore: Garth Brooks contraint d'annuler ses concerts à Dublin

Les cinq méga-concerts que la star de la country Garth Brooks devait donner à Dublin en juillet pour son grand retour sur scène ont été annulés mardi en raison d'un conflit avec la municipalité, au grand dam des 400.000 détenteurs de tickets.

A la suite de plaintes de riverains du stade Croke Park de Dublin où devaient se dérouler les concerts, le conseil municipal avait décidé la semaine dernière de n'autoriser que trois des cinq dates prévues.

L'Américain, qui a vendu plus de 150 millions d'albums dans sa carrière, renoue avec la scène après 13 ans d'absence et a prévu de partir en tournée mondiale à l'automne. Il exigeait pour sa part la tenue de l'ensemble des cinq concerts ou rien.

"C'est avec grand regret qu'Aiken Promotions doit annoncer aujourd'hui que les cinq concerts de Garth Brooks au Croke Park ont été annulés", a finalement indiqué le promoteur Peter Aiken après s'être rendu aux Etats-Unis pour rencontrer Garth Brooks.

"Aiken Promotions a épuisé toutes les possibilités de lieux pour l'organisation de cet événement", a-t-il ajouté.

Les 400.000 tickets avaient été vendus en un temps record pour ces concerts prévus entre le 25 et le 29 juillet au Croke Park, stade d'une capacité de 80.000 places.

Mais des habitants du quartier se plaignaient des nuisances sonores, des embouteillages et des éventuels débordements susceptibles d'accompagner ces concerts qui devaient attirer l'équivalent d'un dixième de la population irlandaise.

Garth Brooks, qui s'est déjà produit deux fois à Croke Park en 1997, bénéficie d'une popularité énorme aux Etats-Unis où il reste à 52 ans l'un des chanteurs les plus connus.

cob-alm/dh/jeb

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.