Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

New York: un bébé abandonné sur un quai de métro, la mère inculpée

Une jeune femme a été inculpée mardi à New York pour avoir abandonné lundi son bébé sur un quai de métro en plein coeur de New York, a-t-on appris de la police.

Frankea Dabbs, 20 ans, a reconnu être la mère de la petite fille de 11 mois (bien 11) laissée lundi vers midi dans sa poussette sur un quai de la station de Columbus Circle, près de Central Park, l'une des stations les plus passantes de Manhattan.

La jeune femme, sans domicile fixe selon la police, était arrivée en métro avec l'enfant, avait fait rouler la poussette sur le quai, et était immédiatement repartie dans la même rame de métro, selon des témoins.

Elle aurait expliqué qu'elle se sentait débordée par sa situation de mère.

Elle a été inculpée mardi d'abandon d'enfant et d'action dangereuse envers un enfant.

Peu avant l'annonce de son inculpation, une autre jeune femme de 22 ans a été arrêtée et inculpée de meurtre à New York, accusée d'avoir étouffé dimanche son petit garçon de 11 mois Kiam Felix Jr dans le quartier du Queens.

Nicole Kelly a aussi dit aux enquêteurs qu'elle n'arrivait plus à en assumer la charge, et l'avait étouffé dans un drap, selon la chaîne locale d'ABC, ABC7.

Dans le cas de la petite fille abandonnée, qui n'a pas été identifiée, la police avait lundi soir lancé un appel à témoin sur Twitter et diffusé un extrait d'une vidéo de surveillance montrant la jeune femme et l'enfant dans sa poussette. "Quelqu'un nous a indiqué où elle se trouvait et qui elle était", a indiqué un porte-parole de la police, joint par téléphone.

La jeune femme vivait précédemment en Caroline du Nord (sud-est) selon la même source.

La petite fille, apparemment en bonne santé, a été confiée aux services de l'Enfance.

bd/rap

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.