Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Médicaments génériques: décision imminente de Bruxelles concernant Servier

La Commission européenne devrait prendre dans les prochains jours sa décision concernant une éventuelle sanction au laboratoire français Servier, soupçonné d'entrave à la concurrence pour avoir retardé la mise sur le marché de médicaments génériques, ont indiqué mardi des sources concordantes à l'AFP.

La décision devrait être prise à l'issue d'une des deux prochaines réunions du collège des commissaires, les deux dernières avant la pause estivale, soit mercredi soit le 23 juillet, selon ces sources.

Le quotidien Les Echos, dans son édition de mardi, affirme que le laboratoire risque "une lourde amende", en citant des sources proches du dossier. Les amendes de Bruxelles peuvent atteindre jusqu'à 10% du chiffre d'affaires des entreprises reconnues coupables d'entrave à la concurrence.

Servier est soupçonné par la Commission d'avoir voulu protéger de la concurrence un de ses médicaments, le périndopril, commercialisé sous le nom de Coversyl pour traiter l'hypertension et l'insuffisance cardiaque.

Servier est soupçonné d'avoir passé des accords avec des fabricants de génériques moins chers pour retarder leur entrée sur le marché. Il est également soupçonné d'avoir acquis des brevets afin d'empêcher des concurrents de produire du périndopril.

En juin 2013, la Commission avait lourdement sanctionné le laboratoire danois Lundbeck dans une affaire similaire. Lundbeck avait écopé d'une amende de 93,8 millions d'euros pour avoir retardé la commercialisation de versions génériques de son antidépresseur phare, le citalopram.

Elle avait aussi infligé en décembre 2013 des amendes moins élevées à d'autres groupes pharmaceutiques. L'américain Johnson & Johnson avait écopé de 10,8 millions d'euros et le suisse Novartis de 5,5 millions d'euros pour avoir retardé l'entrée sur le marché néerlandais du fentanyl, un analgésique.

cel/may/ros

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.