Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le Parlement irakien a finalement avancé sa réunion à dimanche (responsables)

Le Parlement irakien va se réunir dimanche et non le 12 août comme initialement annoncé, pour une session cruciale pour le lancement du processus de formation d'un gouvernement, a indiqué mardi un responsable.

"La nouvelle date sera le dimanche 13 juillet, au lieu du 12 août", a indiqué à l'AFP un employé du bureau du président du Parlement par intérim Mahdi Hafez.

L'ambassadeur de Grande-Bretagne Simon Collis et l'envoyé de l'ONU à Bagdad Nickolay Mladenov ont confirmé sur Twitter que la date retenue était le 13 juillet.

Les raisons exactes de ce revirement n'ont pas été expliquées officiellement, mais le report d'un mois de la session, prévue ce mardi, a suscité les critiques de nombreux Irakiens et de leaders internationaux, alors que le pays, cible d'une offensive jihadistes, est au bout du gouffre.

Le 1er juillet, la première session du Parlement issu des élections du 30 avril a été levée dans le chaos, au milieu d'invectives et de menaces entre députés, certains quittant la séance.

Les députés doivent élire, conformément à la Constitution, un chef du Parlement, puis dans les semaines qui suivent un président de la République à qui il revient de désigner un Premier ministre -le poste le plus important des institutions irakiennes.

Selon une règle non écrite le poste de Premier ministre revient à un chiite (communauté majoritaire), la présidence de la République à un kurde et celle du Parlement à un sunnite.

L'Irak est confronté depuis le 9 juin à une vaste offensive menée par des jihadistes qui ont conquis d'importants pans de territoire dans cinq provinces face à une armée impuissante à freiner leur avancée.

sf/wd/sw/tp

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.