Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La Pologne lance un programme d'achat d'hélicoptères d'attaque

Le ministère polonais de la Défense a lancé officiellement mardi un programme d'achat d'hélicoptères d'attaque pour son armée, un projet estimé à près d'un milliard d'euros, selon les médias.

Le lancement de ce programme a été avancé de quelques années à la suite de la crise en Ukraine, estiment les analystes selon lesquels la Pologne pourrait choisir entre les hélicotères Apache de l'américain Boeing, EC 665 Tigre d'Airbus et AW-129 Mangusta de l'italien AgustaWestland.

Dans un premier temps, les sociétés intéressées ont jusqu'au 1er août pour manifester leur volonté de participer à une étude du marché, a indiqué le ministère dans un communiqué sans préciser ni le nombre d'appareils ni la valeur de ce programme.

Le projet d'achat d'hélicoptères d'attaque reste indépendant de l'appel d'offre, en cours, sur 70 hélicoptères multirôles d'une valeur d'environ 2,5 milliards d'euros.

Actuellement, la Pologne est engagée dans un vaste programme de modernisation de ses forces armées. Elle entend dépenser à cette fin 140 milliards de zlotys (33,3 milliards d'euros) au cours des prochaines années.

Contrairement aux autres pays européens, la Pologne, membre de l'Otan depuis 1999, n'a rien sacrifié de son budget Défense à la crise économique. En vertu d'une loi de 2001, ce budget reste fixé à 1,95% du PIB.

Récemment, le président polonais Bronislaw Komorowski s'est engagé à porter le budget défense de son pays à 2 % du PIB.

bo/ea/ml

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.