Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Energizer Holdings annonce la fermeture graduelle de son usine de Montréal

MONTRÉAL - La société américaine Energizer Holdings (NYSE:ENR) a annoncé mardi la fermeture graduelle de son usine de produits d'hygiène féminine de Montréal, entre 2015 et 2017, ce qui entraînera la perte de 430 emplois dans la métropole québécoise.

La fabrication de ces produits sera transférée des installations montréalaises à l'usine d'Energizer dans le Delaware.

Cette mesure fait partie du plan de restructuration estimé à 350 millions $ US précédemment annoncé par Energizer.

Le président et directeur de l'exploitation de la division de soins personnels d'Energizer, David Hatfield, a indiqué que la décision avait été difficile à prendre, mais qu'elle était nécessaire pour maintenir la position de l'entreprise dans un secteur d'activité hautement concurrentiel.

Energizer avait pris possession de l'usine de Montréal en août 2013, dans le cadre de l'acquisition de plusieurs actifs de Johnson & Johnson en échange d'une somme de 185 millions $ US.

Energizer Holdings, dont le siège social se trouve à St. Louis, au Missouri, est une entreprise de biens de consommation qui fabrique des produits d'hygiène personnelle de même que des articles d'utilisation courante, parmi lesquels les piles des marques Energizer et Eveready.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.