Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Des employés d'Electrolux à l'Assomption seront indemnisés

Le gouvernement du Québec a annoncé mardi qu'une aide sera offerte aux employés de 50 ans et plus de l'usine Electrolux de l'Assomption, qui fermera ses portes le 18 juillet. L'objectif est d'amortir les pertes salariales de ces travailleurs.

Pour ce faire, Emploi-Québec mettra en place un supplément salarial de transition, qui pourra être versé pendant une période de 52 semaines pour un emploi à temps plein.

Ce supplément est accordé si l'écart entre le salaire horaire brut offert dans leur nouvel emploi et le salaire horaire brut de l'emploi précédent est d'au moins 20 %.

Environ 490 des 1300 travailleurs que compte l'usine d'électroménagers sont visés par les mesures de Québec.

La mesure est également étendue à tous les travailleurs de la région de Lanaudière de plus de 50 ans qui se retrouveraient dans la même situation.

Outre l'âge minimal et l'écart salarial, les travailleurs ne pourront se prévaloir de la mesure que s'ils occupaient l'emploi perdu depuis au moins quatre ans.

Québec estime que cette mesure, annoncée dans le cadre d'un projet pilote, coûtera 2 millions de dollars.

Electrolux avait annoncé la fermeture de son usine une première fois en décembre 2010. Il était alors question de mettre la clé sous la porte vers la fin de 2012. Puis, la date a été reportée à deux reprises, le temps de construire une nouvelle usine aux États-Unis.

Le gouvernement du Québec a annoncé en mai 2013 un investissement de 600 000 $ dans un plan de relance de la MRC de L'Assomption, laissant planer un certain espoir chez les employés.

La firme suédoise a toutefois mis fin à une longue période d'incertitude pour les travailleurs, en confirmant la fermeture définitive de l'usine de L'Assomption et le transfert de la production dans une nouvelle usine de Memphis, au Tennessee.

INOLTRE SU HUFFPOST

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.