Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Afghanistan: Washington cessera son aide en cas de violences (Obama)

Barack Obama a prévenu les deux candidats à la présidentielle afghane, Abdullah Abdullah et Ashraf Ghani, que la violence ou des mesures prises "hors du cadre constitutionnel" provoqueraient la fin de l'aide américaine à l'Afghanistan, a indiqué la Maison Blanche mardi.

Au cours d'entretiens téléphoniques distincts avec les deux hommes, le président américain a dit espérer "un examen approfondi de toutes les accusations raisonnables de fraude, ce qui permettra de faire en sorte que le processus électoral soit crédible", explique la présidence américaine dans un communiqué.

Barack Obama a jugé que "rien ne justifie le recours à la violence ou à des actions en dehors du cadre constitutionnel". Et dans cette éventualité "les Etats-Unis mettraient fin à l'aide qu'ils fournissent à l'Afghanistan", a-t-il précisé.

Abdullah Abdullah est arrivé loin derrière Ashraf Ghani, selon les résultats provisoires du deuxième tour de cette présidentielle.

Il s'est pourtant déclaré vainqueur et a refusé de reconnaître les derniers résultats, faussés selon lui par des fraudes massives en faveur de M. Ghani.

gde/jr

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.