Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Accident ferroviaire en Afrique du Sud: environ 80 blessés légers (secours)

Deux trains de banlieue sont entrés en collision, faisant environ 80 blessés légers, mardi soir près de Durban (est) en Afrique du Sud, ont indiqué les secours.

"Il y a eu une collision frontale entre deux trains de banlieue de (la compagnie publique) Metrorail à Berea, près du centre de Durban. Jusqu'à présent, nous avons approximativement 80 personne qui ont subi des blessures mineures à moyennes", a indiqué à l'AFP Russel Meiring, porte-parole des services de secours privés ER24.

"Heureusement, personne n'a été blessé grièvement ou mortellement", a-t-il ajouté, précisant que les cas les plus sérieux avaient été évacués vers des hôpitaux des environs.

L'accident s'est produit vers 19H00 (17H00 GMT), selon M. Meiring, selon lequel les causes de l'accident sont encore inconnues.

Metrorail a mis hors tension ses lignes électriques pour faciliter les secours, a ajouté le porte-parole d'ER24.

La société publique n'était pas joignable mardi soir.

Un photographe de l'AFP sur place a constaté que l'accident à la gare de Berea était moins grave que ce que l'on aurait pu craindre. Il a constaté une bosse sur un train et les secours avaient fini leur travail sur place une heure après.

Les trains de banlieue sud-africains transportent plus de 2 millions de personnes tous les jours, en grande majorité des personnes de couleur habitant des townships des agglomérations de Johannesburg-Pretoria, du Cap et de Durban.

Négligé sous le régime ségrégationniste de l'apartheid et tout juste maintenu en état de marche depuis sa chute en 1994, le réseau est en mauvais état. Plus de 90% des trains de banlieue sud-africains ont plus de cinquante ans --les plus récents datent de 1986--, les accidents sont assez fréquents et les passagers incendient de temps à autre les wagons pour protester contre les pannes et les retards récurrents.

Le gouvernement sud-africain a cependant lancé ces dernières années un vaste programme de modernisation de la signalisation et des voies, et a annoncé l'achat de nouveaux trains au groupe français Alstom.

liu/sba

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.