Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

WestJet veut des avions gros-porteurs en service d'ici à l'automne 2015

CANADA - JUNE 08:  A WestJet plane taxi's on the runway of Pearson International Airport in Toronto, Ontario, Canada, Wednesday, June 8, 2005.  (Photo by Norm Betts/Bloomberg via Getty Images)
CANADA - JUNE 08: A WestJet plane taxi's on the runway of Pearson International Airport in Toronto, Ontario, Canada, Wednesday, June 8, 2005. (Photo by Norm Betts/Bloomberg via Getty Images)

CALGARY - WestJet Airlines (TSX:WJA) a annoncé lundi son intention d'avoir ses propres avions gros-porteurs en service l'an prochain.

Ces plus gros avions devraient améliorer la portée de la flotte du transporteur aérien, actuellement composée de Boeing 737, et lui permettre de concurrencer Air Canada (TSX:AC.B) sur un plus grand nombre de trajets.

La société de Calgary a l'intention d'exploiter quatre avions gros-porteurs pour commencer, lesquels desserviraient des voyages entre l'Alberta et Hawaii pendant la saison d'hiver 2015.

Le transporteur a indiqué en être à un stade avancé dans ses démarches pour trouver les avions.

Le chef de la direction de WestJet, Gregg Saretsky, estime que la prochaine étape de l'évolution du transporteur comporte une expansion dans un plus grand nombre de destinations internationales.

La ligne aérienne utilise déjà deux Boeing 757-200 exploités par le voyagiste Thomas Cook pour son service hivernal entre l'Alberta et Hawaii, mais cette entente doit prendre fin au printemps prochain.

En plus des 737, le service régional Encore de WestJet exploite des avions à turbopropulseurs Q400 de Bombardier.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

INOLTRE SU HUFFPOST

Au pays, les Canadiens aiment visiter...

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.