NOUVELLES
07/07/2014 04:30 EDT | Actualisé 06/09/2014 05:12 EDT

Wall Street reprend son souffle en attendant les résultats des entreprises

La Bourse de New York s'est repliée lundi, marquant une pause après ses récents records et en attendant le coup d'envoi officieux, mardi, de la saison des résultats trimestriels: le Dow Jones a perdu 0,26% et le Nasdaq 0,77%.

Selon les résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average a reculé de 44,05 points à 17.024,21 points. Dans le sillage de très bons chiffres sur l'emploi américain, l'indice vedette de Wall Street avait dépassé pour la première fois jeudi la barre des 17.000 points.

Le Nasdaq, à dominante technologique, s'est lui contracté de 34,40 points à 4.451,53 points.

L'indice élargi S&P 500, qui avait atteint un sommet inédit jeudi grâce à l'embellie sur le marché du travail, a baissé de 0,39% ou 7,79 points à 1.977,65 points.

Ce fléchissement "est principalement lié à des prises de profits", selon Art Hogan de Wunderlich Securities. "On a enregistré une belle progression" ces derniers temps, "quand on atteint des niveaux symboliques, on tend à passer un peu de temps à consolider les gains", a-t-il ajouté.

C'est comme si, à l'entame d'une semaine dépourvue de statistiques économiques majeures, "le marché avait besoin de prendre un peu de repos", a de son côté commenté Peter Cardillo de Rockwell Global Capital, en mentionnant le faible volume des échanges.

"La vraie question maintenant, c'est la saison des résultats", a-t-il souligné. Les courtiers veulent savoir si les valorisations actuelles des titres sur le marché, considérées comme élevées par certains, "sont justifiées", a-t-il expliqué.

Le géant de l'aluminium Alcoa donnera le coup d'envoi officieux de cette nouvelle saison mardi.

"Les entreprises du S&P 500 devraient faire état d'une hausse de leurs bénéfices au deuxième trimestre de 4,9% d'après (le logiciel) FactSet", ont indiqué les analystes de Wells Fargo.

Autre raison pour les investisseurs de se placer en retrait: l'attente de la diffusion mercredi du compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Banque centrale américaine (Fed).

"Il y sera sûrement question de l'inflation, qui commence à devenir une source d'inquiétude, mais je ne pense pas (que le document contienne) de quelconques indices sur la question de savoir si la Fed va relever plus tôt que prévu ses taux d'intérêt", a estimé Peter Cardillo.

Le marché obligataire a progressé. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans a reculé à 2,617% contre 2,648% jeudi soir, et celui à 30 ans à 3,440% contre 3,483%.

jum/lo/sam