NOUVELLES
07/07/2014 05:35 EDT | Actualisé 06/09/2014 05:12 EDT

Ukraine: Steinmeier appelle Kiev à dialoguer avec les séparatistes

Le chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier a appelé lundi le gouvernement ukrainien à dialoguer avec les séparatistes prorusses pour rechercher un cesssez-le-feu, avertissant qu'il n'y aurait pas de solution purement militaire au conflit, dans un communiqué.

"Même si la situation dans l'est de l'Ukraine a évolué en faveur des services de sécurité ukrainiens, il n'y aura pas de solution purement militaire, d'autant plus que la majorité des séparatistes se sont maintenant retranchés dans Donetsk", a déclaré M. Steinmeier lors d'un déplacement en Mongolie, selon un communiqué du ministère allemand des Affaires étrangères publié à Berlin.

Le ministre a souligné qu'une réunion du groupe de contact avait eu lieu dimanche à Kiev, réunissant l'Ukraine, la Russie et l'OSCE, sans la participation des séparatistes prorusses. Il a qualifié les discussions de "particulièrement difficiles".

"Toutes les parties seraient bien avisées de rester sur le chemin de la déclaration de Berlin mercredi dernier, c'est à dire (...) de poursuivre désormais les discussions aussi avec les représentants des séparatistes et surtout de travailler au principal objectif : la déclaration d'un cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine", a déclaré M. Steinmeier.

Réunis à Berlin la semaine dernière, les ministres des Affaires étrangères russe, ukrainien, allemand et français avaient affirmé la nécessité d'engager rapidement de nouvelles négociations en vue d'un cessez-le-feu en Ukraine.

Mais la reconquête samedi de Slaviansk et de Kramatorsk, deux places fortes des insurgés, a constitué un premier succès important pour l'armée ukrainienne, incitant Kiev à privilégier une solution militaire au détriment de la voie diplomatique promue par Moscou et soutenue par les Européens.

L'armée ukrainienne poursuivait lundi sa marche sur Donetsk que les rebelles prorusses se préparaient à défendre.

aro/yap/ros