NOUVELLES
07/07/2014 06:28 EDT | Actualisé 06/09/2014 05:12 EDT

Russie: estimation de la croissance meilleure que prévu (ministre)

Le gouvernement russe estime la croissance de la Russie, affaiblie par la crise ukrainienne, à 1,2% sur un an au deuxième trimestre contre 0,9% au premier, a indiqué lundi le ministre de l'Economie.

"Meilleure que prévu", cette estimation préliminaire "doit être affinée" par l'institut des statistiques qui publiera ensuite le chiffre officiel, a précisé Alexeï Oulioukaev.

En comparaison trimestre sur trimestre, de nombreux économistes, dont ceux du Fonds monétaire international, estiment que le produit intérieur brut s'est contracté et que la Russie se trouve donc en récession. Le ministre n'a pas donné de chiffre par rapport au premier trimestre.

Le pays, menacé de sanctions occidentales visant des pans entiers de son économie, a subi de massives fuites de capitaux depuis le début de l'année qui ont fait plonger la monnaie, entraînant une envolée des prix et un ralentissement de la consommation.

Sur l'ensemble du premier semestre, le ministre de l'Economie a estimé les fuites de capitaux à 80 milliards de dollars, notant qu'ils avaient eu lieu essentiellement au premier trimestre.

Au deuxième trimestre, l'accélération de la croissance en glissement annuel s'explique notamment par la bonne tenue de l'industrie, dont la production a augmenté de 2,5% sur un an, selon les estimations du gouvernement délivrées par M. Oulioukaev.

Le ministre a en outre estimé que le "pic" de l'inflation, qui a bondi à 7,8% sur un an en juin, était "passé" et que la hausse des prix à la consommation pourrait s'élever sur l'année entre 6% et 6,5%.

Sur l'ensemble de l'année, le gouvernement prévoit une croissance de 0,5%, contre 1,3% en 2013 et 3,4% en 2012 mais M. Oulioukaev a récemment indiqué que cette prévision pourrait être relevée.

Le FMI prévoit de son côté une croissance du PIB de 0,2% sur 2014.

gmo/lap/fw