NOUVELLES
07/07/2014 06:16 EDT | Actualisé 06/09/2014 05:12 EDT

Mondial-2014/Löw: l'arbitre doit surveiller "la force physique" des Brésiliens

L'arbitre mexicain de la demi-finale du Mondial Brésil-Allemagne mardi à Belo Horizonte doit être vigilant à la "force physique" des joueurs de la Seleçao, a prévenu le sélectionneur de la Nationalmannschaft, Joachim Löw.

"J'espère que l'arbitre qui vient du Mexique a vu cette force physique que le Brésil a mis contre la Colombie et qui dépasse les bornes", a dit le technicien en se référant au quart de finale de vendredi dernier (2-1 pour les Auriverde).

"En Europe, les 22 joueurs n'auraient pas fini le match, a-t-il ajouté. Il y a eu tant de fautes, tant de coups, c'était exagéré. Il faudra observer si ça se développe. Si ça continue comme ça, à l'avenir, on n'aura plus besoin de Neymar, de Messi, d'Özil, de Götze et de Reus, mais de joueurs qui détruisent le jeu."

"Il y a eu des matches qui se sont déroulés normalement, mais spécialement dans Brésil-Colombie, c'était un combat avec énormément de fautes, de la part des deux équipes, pas seulement avec la faute sur Neymar", a insisté Löw.

"Le temps de jeu effectif a été de 38 minutes, avec énormément d'arrêts de jeu, je ne crois pas que ça plaise aux spectateurs et ce n'est pas bon pour le jeu et les joueurs, a-t-il poursuivi. On pouvait souvent se demander quelle faute méritait le carton jaune ou rouge, j'ai vu beaucoup de fautes par derrière ou du côté, très dangereuses pour les joueurs. Je crois que les arbitres doivent protéger les joueurs, c'est un devoir important de les protéger pour tous ceux qui sont dans le foot, notamment les joueurs du secteur offensif."

Le défenseur allemand Jérôme Boateng s'est dit sur la même ligne que son entraîneur: "Dans ce match (Brésil-Colombie), il y a eu beaucoup de fautes, il n'y en avait jamais eu autant dans cette Coupe du monde. Elles venaient surtout par derrière, et j'ai trouvé que ça dépassait les bornes".

ybl/sk