Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Mondial-2014: la Fifa rejette les critiques sur un arbitrage laxiste

La Fifa a jugé lundi "inacceptable" les accusations de la presse allemande concernant un éventuel "plan caché" pour inciter les arbitres à ne pas trop sanctionner les fautes, pour un meilleur spectacle, au détriment de la santé des joueurs.

"Il y a des accusations dans la presse allemande, selon lesquelles la Fifa a mis sur pied un plan caché incitant les arbitres à ne pas donner trop de cartons jaunes ou rouges pour favoriser le spectacle au détriment de la santé des joueurs, comme Neymar, qui a été blessé: c'est inacceptable", a déclaré Walter de Gregorio, directeur de la communication de la Fifa, devant la presse à Rio.

"Ce lundi, à la mi-journée, il y aura une décision sur l'ouverture ou non d'une procédure disciplinaire sur le joueur (le Colombien Juan Zuniga) à l'origine de la blessure de Neymar, et nous serons critiqués quoi qu'il arrive, c'est du perdant-perdant, mais c'est le jeu et ça nous l'acceptons, mais dire qu'il y a un plan pour ne pas trop sanctionner le jeu dur et risquer des blessures, ça c'est inacceptable", a ajouté Walter de Gregorio.

L'attaquant vedette du Brésil Neymar a déclaré forfait pour la fin du Mondial après avoir été victime d'une fracture d'une vertèbre, infligée par le Colombien Zuniga, lors du quart de finale remporté (2-1) par la Seleçao.

Zuniga n'a pas reçu de carton jaune.

pgr/pga/jta

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.