NOUVELLES
07/07/2014 10:24 EDT | Actualisé 06/09/2014 05:12 EDT

Mondial-2014 - Pays-Bas - Argentine: les matches dans le match

Deux défenses renforcées pour contrer Robben d'un côté et Messi de l'autre: les matches dans le match de la demi-finale opposant mercredi les Pays-Bas à l'Argentine tournent forcément autour de la façon de bloquer les deux génies offensifs.

. Messi contre un double rideau

A l'image du Maradona du Mondial-86, la star argentine a jusqu'ici tenu son équipe à bout de bras et il ne lui reste plus que deux marches à franchir pour devenir l'égal de l'idole albiceleste à 27 ans. Sans crier gare, Leo en est déjà à 4 buts inscrits et une passe décisive mais ses statistiques traduisent mal la main-mise technique qu'il exerce sur le jeu de sa sélection. Après des années de mal-entendus avec son pays, le quadruple Ballon d'Or est enfin au rendez-vous sous le maillot national et la statique défense néerlandaise pourrait vivre un enfer pour le contenir. Angel Di Maria, forfait sur blessure (problème musculaire), ne sera pas là mais Messi a-t-il vraiment besoin de quelqu'un pour l'épauler ? Le génial attaquant argentin sort tellement de l'ordinaire que les arrières adverses auront de toute façon l'impression d'avoir plusieurs joueurs en face d'eux. De quoi torturer les méninges du maître tacticien Louis Van Gaal. Comment ce dernier va-t-il s'y prendre pour bloquer l'Argentin ? Le sélectionneur reste secret et doit vraiment regretter le forfait de Nigel de Jong qui en aurait fait un garde-chiourme parfait. Louis van "G(éni)aal" pourrait aligner deux milieux défensifs (Blind, Martins Indi ou Wijnaldum) qui s'occuperait à tour de rôle de "La Pulga" en fonction de sa zone de couverture. A voir. Les amateurs de stratégie sont curieux de voir...

. Robben face aux latéraux

Et si Alejandro Sabella avait trouvé la bonne formule en défense ? Le quart de finale contre la Belgique a été le match-référence que celle-ci attendait depuis trop longtemps. Le remplacement de Fernandez, en grande difficulté au Brésil, par le vétéran Martin Demichelis (33 ans) a solidifié un secteur de jeu qui reste le maillon faible de l'équipe. Eden Hazard n'a quasiment pas existé samedi et l'ensemble a constitué une bonne répétition avant de croiser un autre sacré client en la personne de Robben. Pour museler le rapide attaquant néerlandais, le sélectionneur argentin n'a pas des options en pagaille et ce sont les deux arrières latéraux, Zabaletta à droite, Rojo ou Basanta à gauche, qui risquent d'être mis à rude épreuve. S'ils arrivent à contenir l'insaisissable star batave, ils auront quasiment effectué l'essentiel du travail pour l'Albiceleste. L'une des façons les plus efficaces de stopper Robben est de tendre le piège du hors-jeu. L'ailier du Bayern est déjà tombé dans le panneau à 21 reprises depuis le début du Mondial (pour 14 fois à Messi). Mais attention si l'attaquant déjoue cette stratégie. Avec sa vitesse, c'est danger de but quasiment à chaque fois. Robben est aussi l'un des joueurs qui a tenté le plus sa chance au but en tirant à neuf reprises (sept tirs cadrés). Il faudra aussi surveiller cet aspect.

. Higuain pour profiter du forfait de Vlaar?

L'attaquant argentin s'était fait très discret depuis le début du tournoi mais il s'est réveillé en quart de finale pour mettre à genoux la Belgique (1-0). Il est également passé tout près du doublé, l'une de ses frappes terminant sa course sur la barre transversale après une chevauchée fantastique. Messi ne sera donc peut-être pas tout seul si l'ancien Madrilène parvient à maintenir ce niveau. Perturbé par des problèmes physiques en fin de saison avec Naples, l'attaquant, auteur de 4 buts en 2010 en Afrique du Sud, attendait un déclic pour lancer sa Coupe du monde. Il est intervenu au meilleur moment. Mais cette belle prestation attend une confirmation car cela faisait tout de même plus de 500 minutes qu'Higuain n'avait plus trouvé le chemin des filets avec l'Argentine. Higuain pourrait profiter du possible forfait de Ron Vlaar, le meilleur défenseur néerlandais du tournoi. C'est le jeune Stefan de Vrij (22 ans) qui devra sera chargé de la surveillance d'Higuain.

kn-bnl/jta