NOUVELLES
07/07/2014 03:01 EDT | Actualisé 05/09/2014 05:12 EDT

L'Indonésie, un géant d'Asie, premier pays musulman au monde

L'Indonésie, dont les résultats de l'élection présidentielle du 9 juillet doivent être annoncés mardi, est un géant économique d'Asie et le plus grand pays musulman au monde.

SITUATION GEOGRAPHIQUE: Archipel géant de 17.000 îles et îlots s'étirant sur plus de 5.000 km en Asie du Sud-Est entre l'océan indien et la mer de Chine méridionale. Les principales îles sont Java, Sumatra, et Kalimantan (Bornéo).

POPULATION: quatrième pays le plus peuplé au monde avec plus de 250 millions d'habitants sur près de deux millions de km2, soit trois fois la France.

CAPITALE: Jakarta.

LANGUES: Le bahasa indonesia (langue officielle) et quelque 300 autres langues et dialectes.

RELIGIONS: Musulmans sunnites (87%), chrétiens (près de 10%), hindous (2%) et bouddhistes. C'est le premier pays musulman au monde en terme de population.

HISTOIRE: Cette ex-colonie néerlandaise accède à l'indépendance le 17 août 1945 sous l'impulsion d'Ahmed Sukarno. Le général Suharto arrive au pouvoir en 1966 et débute un règne sans partage jusqu'à sa démission, provoquée en 1998 par la crise financière asiatique. La fille de Sukarno, Megawati Sukarnoputri, exerce la présidence de 2001 à 2004, avant l'élection du général à la retraite Susilo Bambang Yudhoyono. Ce dernier doit quitter ses fonctions en octobre après deux mandats de cinq ans.

L'Indonésie est régulièrement en proie à des troubles sécessionnistes, comme au Timor-Oriental, qui devient indépendant en 2002, ou dans la province d'Aceh, où fut signé un accord de paix en 2005.

L'archipel a également été endeuillé par des attaques d'extrémistes islamistes, notamment sur l'île touristique de Bali (202 morts en 2002 et 20 morts en 2005), à l'hôtel Marriott (12 morts en 2003) et à l'ambassade d'Australie (10 morts en 2004) à Jakarta.

En décembre 2004, le pays a subi une des pires catastrophes naturelles, un tsunami faisant 168.000 morts à Sumatra.

REGIME/INSTITUTIONS: République. Le président nomme et révoque les ministres.

La Chambre des représentants (DPR), qui prépare et vote les lois, est composée de 560 députés élus pour cinq ans. Une seconde assemblée réunit 132 membres représentant les 34 régions de l'archipel.

Aux législatives d'avril, le Parti démocratique indonésien de la lutte (PDI-P), soutenant le candidat à la présidentielle Joko Widodo, est arrivé (18,95%), devant le Golkar, parti de l'ex-dictateur Suharto (14,75%), rangé derrière l'autre candidat à la magistrature suprême, Prabowo Subianto.

ECONOMIE: Première économie d'Asie du Sud-est.

Après la crise financière asiatique, qui s'est traduite par une chute de plus de 13% du PIB en 1998, le pays a mis longtemps à relancer son économie mais affiche depuis dix ans une croissance autour de 6%. Cette année, le gouvernement table sur 5,5%.

Les principales ressources sont les hydrocarbures (pétrole, gaz), le tourisme, les produits forestiers, le textile et les minerais.

PNB PAR HABITANT : 3.420 dollars (2012, Banque mondiale).

CHOMAGE : 5,7% (2014, Etat)

DETTE EXTERIEURE: 276,6 milliards de dollars (2014, Banque centrale d'Indonésie).

PAUVRETE: 40% de la population vit avec moins de deux dollars par jour (2012, Banque mondiale)

FORCES ARMEES: 438.000 militaires (estimations).

doc/bfi/bap