NOUVELLES
07/07/2014 07:10 EDT | Actualisé 06/09/2014 05:12 EDT

Immigration illégale: le président américain Barack Obama recule

WASHINGTON - Le président américain Barack Obama attendra encore un peu avant de réclamer de nouveaux pouvoirs afin de renvoyer plus rapidement chez eux des migrants illégaux mineurs venus par eux-mêmes aux États-Unis.

Cette approche contraste avec ce qu'avait indiqué la Maison-Blanche, et fait suite à des critiques provenant de défenseurs de l'immigration ayant affirmé que l'approche prévue par l'administration était trop sévère.

Le recul a été confirmé lundi par deux adjoints ayant requis l'anonymat.

M. Obama doit demander mardi au Congrès le financement d'un fonds d'urgence de 2 milliards $ US afin de s'occuper des enfants arrivant par milliers d'Amérique Centrale.

Pour l'instant, cependant, il ne demandera pas au Congrès de modifier la loi, ce qui lui permettrait de renvoyer les enfants plus rapidement. Des responsables de la Maison-Blanche disent malgré tout vouloir obtenir plus d'autorité pour agir rapidement.