NOUVELLES
07/07/2014 10:46 EDT | Actualisé 06/09/2014 05:12 EDT

Hausse des permis de bâtir accordés au pays entre avril et mai

OTTAWA - Les chantiers de construction n'ont pas fini de pousser comme des champignons dans certaines provinces canadiennes.

Selon des données publiées par Statistique Canada lundi matin, les municipalités ont accordé des permis de bâtir d'une valeur globale de 6,9 milliards $ en mai, ce qui représente une hausse de 13,8 pour cent par rapport à avril.

Cette progression est largement imputable à une augmentation des intentions de construction de logements multifamiliaux en Colombie-Britannique et d'immeubles commerciaux en Ontario et au Manitoba.

À l'échelle nationale, la valeur totale des permis a connu une légère tendance à la hausse depuis le début de l'année.

Le mois dernier, des avancées ont été notées partout au pays à part au Québec et en Nouvelle-Écosse. L'Ontario, la Colombie-Britannique et le Manitoba ont dominé le peloton.

Dans le domaine résidentiel, les intentions de construction ont bondi de 9,5 pour cent pour atteindre 4,1 milliards $ en mai. À ce chapitre, la Colombie-Britannique est arrivée en tête alors que la Nouvelle-Écosse a connu la pire performance.

Durant la même période, dans le secteur non résidentiel, la valeur des permis a enregistré une croissance de 20,8 pour cent, s'établissant à 2, 8 milliards $. L'Ontario, le Manitoba, le Nouveau-Brunswick et l'Île-du-Prince-Édouard ont notamment été à l'origine de cette vigueur, tandis que le Québec, la Saskatchewan et la Nouvelle-Écosse ont dû se contenter de reculs.