NOUVELLES
07/07/2014 12:05 EDT | Actualisé 05/09/2014 05:12 EDT

Hamas affirme que sept militants ont été tués lors de frappes israéliennes

JÉRUSALEM - Le groupe militant Hamas a affirmé que sept de ses membres ont été tués lors de frappes aériennes effectuées par Israël dans la Bande de Gaza, et a promis de se venger.

Dans un communiqué, Hamas déclare que six membres ont été abattus au même endroit, et qu'un septième avait perdu la vie lors d'un bombardement, peu après minuit.

Selon Hamas, neuf militants palestiniens sont morts au cours de la nuit à la suite de frappes aériennes israéliennes, faisant de lundi la journée la plus meurtrière depuis le début d'une vague de combats qui s'est amorcée il y a environ trois semaines.

L'aile militaire du Hamas a ajouté que «l'ennemi allait payer un prix très élevé».

Les autorités militaires israéliennes disent avoir mené un certain nombre de frappes aériennes au cours de la nuit en riposte à des tirs de roquette continuels venant de Gaza. En tout, affirment-elles, des militants ont tiré plus de 150 roquettes et mortiers sur Israël durant la plus récente vague d'affrontements.