NOUVELLES
07/07/2014 08:59 EDT | Actualisé 06/09/2014 05:12 EDT

GP de Grande-Bretagne - Baromètre des équipes: Williams et McLaren en hausse

La 9e manche de la saison 2014 de Formule 1, dimanche à Silverstone, a permis à l'écurie Williams de confirmer son redressement et à McLaren de sortir la tête de l'eau.

EN HAUSSE: Williams, McLaren, Marussia

Williams: Bottas 2e, abandon de Massa

Les Williams sont de plus en plus performantes et malgré des qualifications ratées samedi, le talent de Bottas a permis de compenser dimanche avec le meilleur résultat de l'écurie de sir Frank depuis 2012: parti 16e, Bottas finit 2e, au mérite, grâce à une stratégie à un arrêt et à un festival de dépassements. C'est son 2e podium d'affilée. Pour son 200e GP, Massa a eu moins de chance.

McLaren: Button 4e, Magnussen 7e

Button, porté par ses fans sur ce circuit où il n'a jamais eu de chance, a arraché son résultat à des rivaux mieux équipés que lui, en prenant un excellent départ (2e à la fin du premier tour) et en gérant très bien ses pneus. Magnussen a fait quasiment aussi bien, en partant plus loin.

Marussia: Bianchi 14e, Chilton 16e

L'écurie russe, qui avait déjà marqué ses premiers points à Monaco, a obtenu samedi son meilleur résultat absolu en qualifications, depuis sa création en 2010, en gérant parfaitement une séance à rebondissements. Bianchi, parti 12e, était 10e au deuxième départ puis s'est accroché comme il a pu, dans le peloton, et n'a fait aucune erreur, comme d'habitude. Les progrès sont constants.

STABLES: Mercedes-AMG, Red Bull, Toro Rosso, Lotus, Sauber

Mercedes-AMG: victoire d'Hamilton, abandon de Rosberg

Un de chute pour Rosberg, qui avait enchaîné 17 GP dans les points et n'aurait peut-être pas pu résister à un Hamilton des grands jours, capable d'aller plus vite, en pneus durs, que son coéquipier en pneus medium. Les écarts sont toujours conséquents mais la résistance s'organise et chaque petite défaillance, comme dimanche, redonne l'espoir aux autres.

Red Bull: Ricciardo 3e, Vettel 5e

Encore un sans-faute de l'Australien qui a demandé à changer de stratégie en cours de GP et a conservé de justesse son 4e podium en cinq courses, assorti d'une 3e place au championnat. Son coéquipier allemand avait été bon samedi, en se hissant sur la 1re ligne. Il a été un peu moins bon dimanche, terminant 5e, en râlant, après une bagarre homérique avec Alonso.

Toro Rosso: Kvyat 9e, Vergne 10e

Passé pour la 7e fois en Q3, sur 9 GP, "JEV" a été pris dans la confusion du 1er tour et a dû repartir plus loin, mais il est remonté courageusement, dans le sillage de son jeune coéquipier, pour entrer une nouvelle fois dans les points. Ses progrès et ceux de sa monoplace italienne vont finir par payer.

Lotus: Grosjean 12e, Maldonado 17e

Comme Vergne, Grosjean a été pris dans la folie du 1er tour, suite à l'accident de Räikkönen, et sa visière a été cassée par des débris. Reparti plus loin, lors du deuxième départ, il a fait ce qu'il a pu pour remonter vers le Top 10, mais son moteur français, même en progrès, ne lui permettait pas de dépasser facilement. Maldonado, percuté par Gutiérrez, s'est envolé mais a pu continuer pour terminer très loin.

Sauber: Sutil 13e, abandon de Gutiérrez

La descente aux enfers a peut-être été enrayée par les Suisses, grâce notamment au brave Sutil qui a fait un passage éphémère dans les points, en cours de GP. Mais il reste encore beaucoup de chemin à faire. Quant à Gutiérrez, il s'est vengé de l'accrochage de Bahreïn avec Maldonado et il a été doublement puni: abandon et trois places de pénalité sur la grille en Allemagne.

EN BAISSE: Ferrari, Force India, Caterham

Ferrari: Alonso 6e, abandon de Raïkkönen

La Scuderia va mal et si Alonso n'était pas là, au sommet de son art, elle serait en perdition. Après des qualifications encore plus ratées que d'habitude (Alonso en 8e ligne, Raïkkönen en 9e), l'Espagnol a été fantastique de bout en bout. Il a aussi montré à Vettel le chemin qui lui reste à faire pour devenir un seigneur de la F1, par exemple en acceptant que ses rivaux se défendent...

Force India: Hülkenberg 8e, Pérez 11e

Un petit coup de moins bien pour les Indiens, alors qu'ils jouaient vraiment à domicile, tout près de leur quartier-général de Silverstone. Mais une fois de plus l'indispensable "Hulk" a fait le métier, rentrant dans les points pour la 9e fois en 9 GP cette saison.

Caterham: Kobayashi 15e, abandon d'Ericsson

L'écurie Caterham, en chute libre, aurait peut-être déclaré forfait pour Silverstone si sa vente à des investisseurs hélvéto-moyen-orientaaux n'avait pas été conclue en début de semaine. Son Team Principal français, Cyril Abiteboul, a déjà retrouvé du travail, chez Renault Sport F1. La deuxième moitié de la saison va être compliquée, sauf si les acheteurs-miracle mettent la main à la poche...

dlo/ep/ig