NOUVELLES
07/07/2014 11:45 EDT | Actualisé 06/09/2014 05:12 EDT

Couche-Tard prévoit construire plus de magasins au cours de l'année à venir

MONTRÉAL - Alimentation Couche-Tard (TSX:ATD.B) s'attend à accentuer le rythme de construction de ses magasins au cours de l'année à venir, alors qu'augmente la confiance des consommateurs, en particulier dans les États américains du Sud, durement touchés durant la récession.

L'exploitant de dépanneurs de Laval a construit 25 établissements l'an dernier et s'attend à en construire deux ou trois fois plus, principalement aux États-Unis.

Les États de la Floride, de l'Arizona et de la Californie enregistrent la croissance la plus solide, tandis qu'ils se remettent des difficultés de 2008 et 2009.

«Alors qu'augmente la valeur du temps, que les gens ont un emploi et plus de revenu discrétionnaire, nous pensons que le secteur de la commodité sera plus pertinent», a affirmé lundi le directeur de l'exploitation de Couche-Tard, Brian Hannash, lors d'une conférence téléphonique organisée afin de discuter des résultats financiers du quatrième trimestre et de l'exercice 2014.

Couche-Tard a annoncé avoir enregistré un bénéfice net de 145,1 millions $ US, ou 25 cents US par action, sur des ventes de 8,95 milliards $ US au cours du quatrième trimestre, alors que la chaîne de dépanneurs a souffert d'une diminution des marges sur le carburant aux États-Unis. Cela se compare au bénéfice net de 146,4 millions $ US, ou 26 cents US par action, et aux revenus de 8,78 milliards $ US de la même période il y a un an.

Couche-Tard a également annoncé une troisième hausse en un an de son dividende trimestriel. Le conseil d’administration a décidé d'augmenter ce dividende d'un montant de 0,67 cent par action pour l'établir à 4 cents.

Le détaillant a indiqué être encore à l'affût d'occasions d'acquisition, mais il projette de faire croître son propre réseau puisque certains concurrents ont payé des prix élevés pour de récentes acquisitions aux États-Unis.

«Il est parfois préférable de laisser tomber et de conserver sa capacité pour de futures ententes plutôt que de trop tomber amoureux d'une entente», a affirmé le président et chef de la direction de Couche-Tard, Alain Bouchard.

Couche-Tard a prévenu les analystes de ne pas oublier les occasions d'acquisition au Canada. La société a également dit être intéressée à faire croître sa marque Circle K à l'échelle internationale.

Abstraction faite des éléments non récurrents, Couche-Tard a réalisé un bénéfice de 22 cents US par action au quatrième trimestre, contre 20 cents US il y a un an. Ce résultat est cependant inférieur de 3 cents US aux attentes des analystes.

Les ventes des magasins ouverts depuis au moins un an ont augmenté au Canada, aux États-Unis et en Europe de 1,6 pour cent, 4,4 pour cent et 2,5 pour cent, respectivement.

Sur l'ensemble de l'exercice, Couche-Tard a enregistré un bénéfice net de 812,2 millions $ US, ou 1,43 $ US par action, sur des revenus de 38 milliards $ US, comparativement au bénéfice net de 572,8 millions $ US, ou 1,02 $ US par action, et aux revenus de 35,5 milliards $ de l'exercice précédent.

Le bénéfice annuel ajusté a été de 1,35 $ US par action, contre 1,11 $ US par action.

Les actions d'Alimentation Couche-Tard ont terminé la séance de lundi à 28,85 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 50 cents par rapport à leur précédent cours de clôture.