Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'armée ukrainienne avance vers Donetsk

L'armée ukrainienne a poursuivi sa route sa route vers Donetsk dimanche, où les rebelles prorusses se sont repliés aprèsla reprise par les forces gouvernementales des villes de Kramatorsk et Sloviansk.

La réussite de l'offensive incite d'ailleurs Kiev à privilégier une solution militaire au conflit, au détriment de la voie diplomatique promue souhaitée par Moscou et les Européens.

« Mon ordre reste en vigueur : il faut renforcer l'encerclement des terroristes. Poursuivre l'opération pour libérer les régions de Donetsk et de Lougansk », a annoncé le président de l'Ukraine, Petro Porochenko.

Sur la route de Donetsk, à une centaine de kilomètres de Sloviansk, l'armée a occupé la localité de Kostyantynivka et les villes d'Artemivsk et de Droujkivka.

M. Porochenko a ajouté que la reprise de Sloviansk marquait un tournant dans le conflit qui fait rage dans l'est du pays depuis le mois d'avril. Le président s'est toutefois montré prudent et a précisé que les opposants étaient en train de se regrouper dans d'autres grandes villes.

À Donetsk, principal centre industriel de la région, les forces gouvernementales devraient rencontrer 2000 rebelles et partisans de la République populaire de Donetsk prêts à résister. La mairie a déclaré qu'un grand nombre d'hommes armés en tenue de camouflage circulaient dans la ville et elle a demandé aux habitants de se tenir à l'écart.

Pavlo Goubarev, l'ex-gouverneur populaire de la république autoproclamée, a d'ailleurs indiqué que les insurgés défendraient leur mainmise sur la ville grâce à des tactiques de guérillas sur l'ensemble du territoire de la ville, ajoutant qu'il serait plus facile à conserver que celui de Sloviansk.

Outre Donetsk, Louhansk est l'autre principale ville de l'Est toujours tenue par les séparatistes.

Un nouveau cessez-le-feu?

Sur le plan diplomatique, Petro Porochenko a proposé samedi la tenue de discussions sur la crise actuelle et un nouveau cessez-le-feu.

Le président souhaite réunir dans un groupe de contact son prédécesseur Léonid Koutchma, l'ambassadeur de Russie en Ukraine et des représentants de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Un précédent cessez-le-feu a expiré lundi soir et le président Porochenko a alors donné l'ordre aux forces gouvernementales de reprendre leur offensive contre les séparatistes dans l'est du pays.

INOLTRE SU HUFFPOST

Chronologie de la crise en Ukraine

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.