NOUVELLES
05/07/2014 09:37 EDT | Actualisé 04/09/2014 05:12 EDT

Rosberg soutire la pole à Hamilton sur son dernier tour de qualifications

SILVERSTONE, Royaume-Uni - Nico Rosberg, le meneur au championnat des pilotes de Formule Un, a soutiré la pole position à son coéquipier chez Mercedes Lewis Hamilton lors de son dernier tour de qualification, samedi, à l'occasion d'une séance spectaculaire qui s'est déroulée sous une pluie drue au Grand Prix de Grande-Bretagne.

L'Allemand a confirmé le meilleur temps de la séance en s'entêtant lors de son dernier tour qui s'est finalement déroulé sur le sec, tandis que Hamilton — qui avait jusque-là enregistré le meilleur chrono — a levé le pied et retraité aux puits, croyant que son résultat ne pouvait être amélioré.

Les autres pilotes qui sont demeurés en piste ont grugé d'importantes fractions de seconde dans la dernière portion du mythique circuit, qui s'était asséché considérablement. En conséquence, le Britannique a finalement dû se contenter du sixième meilleur temps, devant ses partisans à Silverstone.

Le quadruple champion du monde en titre, Sebastian Vettel, s'élancera à ses côtés sur la première ligne, tandis que Jenson Button, sur McLaren, a surpris tout le monde pour se retrouver au troisième rang.

Nico Hulkenberg, sur Force India, a pris le quatrième rang, devant la recrue de McLaren Kevin Magnussen.

Il s'agissait de la première pole de Rosberg à Silverstone, et de sa quatrième cette saison, lui permettant de rejoindre Hamilton à ce chapitre. L'Allemand, qui en compte désormais huit en carrière, obtiendra donc une belle opportunité dimanche de combler le déficit de 29 points qu'il accuse sur Hamilton dans la course au championnat des pilotes.

«C'était complètement dingue — surtout dans la première séance de qualifications et la dernière», a noté Rosberg, précisant que son équipe et lui doutaient grandement de la possibilité d'améliorer son sort en effectuant un dernier tour de qualifications.

«Nous étions assis dans le garage et nous en sommes éventuellement venus à la conclusion que nous devions tenter notre chance et voir ce qui allait se produire. Puis, la décision a semblé porter ses fruits puisque la dernière portion du circuit s'était asséchée. Ce fut un bel effort collectif.»

Rosberg a failli ne jamais enregistrer de chrono pour la pole, puisqu'il a franchi le fil d'arrivée pour entamer son dernier tour de qualifications alors qu'il restait moins d'une seconde à la séance.

Hamilton, abasourdi, a manqué de mots lorsqu'on lui a demandé pourquoi il avait levé le pied à sa dernière tentative.

«Je l'ignore, je n'ai pas de réponse à vous fournir. J'ai simplement décidé de ne pas effectuer un autre tour», a commenté Hamilton.

Le patron de Mercedes, Paddy Lowe, a confirmé que c'était la décision du pilote, et non celle de l'écurie.

«Il avait l'impression qu'il ne pouvait améliorer son chrono, a expliqué Lowe. Il a levé le pied, ce qui est malheureux puisque de nombreuses fractions de seconde ont pu être retranchées dans le secteur no 3.»

Hamilton s'élancera du sixième rang, devant la deuxième Force India, celle de Sergio Perez, et la Red Bull de Daniel Ricciardo, vainqueur du Grand Prix du Canada.

Les pilotes Toro Rosso, Daniil Kvyat et Jean-Éric Vergne, ont complété le top-10.

Contre toute attente, les voitures Ferrari et Williams ont été écartées dès la première séance de qualifications après avoir été surprises par les conditions de piste changeantes. Elles s'élanceront du fond de la grille de départ.