NOUVELLES
05/07/2014 12:13 EDT | Actualisé 04/09/2014 05:12 EDT

Mondial-2014: Zuniga menacé de mort sur les réseaux sociaux

Le défenseur colombien Juan Zuniga était victime samedi de menaces de mort et d'attaques racistes sur les réseaux sociaux, au lendemain du quart de finale lors duquel il a blessé le Brésilien Neymar, forfait pour le reste du Mondial.

Les commentaires les plus mesurés sur Twitter accusent le défenseur de 28 ans de Naples d'être un "monstre" ou "le plus grand méchant dans l'histoire du football".

D'autres appellent cependant au calme et condamnent les insultes racistes comme étant inacceptables.

Zuniga a déclaré samedi à la télévision brésilienne Globo qu'il n'avait "jamais eu l'intention de faire mal au joueur".

Neymar a été violemment heurté dans le dos par Zuniga à la fin d'un quart de finale haché par 54 fautes et remporté par le Brésil (2-1). L'attaquant brésilien souffre d'une fracture lombaire qui le privera de la fin du Mondial.

"C'était un match que les deux équipes voulaient gagner. C'était devenu un peu chaud. Il y avait des tacles forts mais les Brésiliens faisaient pareil. C'est normal. Je n'ai pas fait l'action en voulant lui fracturer la colonne. Je défendais mon pays", a ajouté le défenseur colombien.

"C'est une chose très triste. Et j'espère que pour le joueur, qu'avec l'aide de Dieu que ce ne soit pas quelque chose de plus grave, parce que tout le monde sait que c'est un grand talent pour le Brésil", a-t-il conclu.

th/pi/jta/dhe