NOUVELLES
05/07/2014 08:34 EDT | Actualisé 04/09/2014 05:12 EDT

Mondial-2014 - Krul, l'inattendu joker de Van Gaal

Le gardien néerlandais Tim Krul, héros de la séance des tirs au but samedi contre le Costa Rica en quart de finale du Mondial, est l'inattendu joker de Louis van Gaal, auteur d'un nouveau coup de poker gagnant.

En faisant entrer Krul à la 120e minute en lieu et place du titulaire Jasper Cillessen, le sélectionneur a sans doute voulu perturber les tireurs costariciens mais il a aussi utilisé, selon lui, "le joueur doté des meilleures aptitudes" pour cet exercice.

"Chaque joueur de ma sélection à des aptitudes et il faut les utiliser quand on pense que ça peut servir. Tim (Krul) est le plus approprié pour stopper des tirs au but. Il a une grande détente et est très imposant", a expliqué Van Gaal estimant "n'avoir pas fait un mauvais choix".

"On connaissait le règlement, on savait qu'il fallait qu'il rentre avant la fin du match mais on a pris le risque d'attendre les toutes dernières secondes, c'est vrai", a ajouté l'entraîneur qui n'avait pas prévenu son gardien titulaire Jasper Cillessen de ce changement surprise.

Krul, 26 ans, n'est pas un habitué des exploits avec les Oranje. Il ne compte que six sélections (la première en juin 2001 en amical face au Brésil, 0-0) et a toujours vécu dans l'ombre d'autres gardiens comme Stekelenburg, Vorm et maintenant Cillessen.

Avec son 1,93 m et une fameuse carrure, il a davantage d'envergure que le beaucoup plus frêle Cillessen (1,88 m).

Il n'est pourtant pas réputé pour être un spécialiste des penaltys et des tirs au but: seulement 10% de penaltys arrêtés dans sa carrière, d'après plusieurs sites de statistiques, ce qui renforce le sentiment que Van Gaal a joué à l'influence face au Costa Rica.

"Je savais que s'il devait y avoir des tirs au but, il y avait des chances que j'entre en jeu. Je me suis donc tenu prêt", a déclaré Krul, avouant "réaliser un rêve de gosse en étant décisif lors d'un Mondial".

bnl/fbx