NOUVELLES
05/07/2014 06:25 EDT | Actualisé 04/09/2014 05:12 EDT

Libre-échange entre l'Inde et le Canada: reprise des négociations?

PC

De nombreux intervenants pressent le gouvernement Harper de conclure un accord de libre-échange avec l'Inde, au moment où le ministre de l'Immigration, Chris Alexander, y amorce une visite samedi.

Un texte de David Savoie

Le ministre doit notamment évoquer les relations économiques entre l'Inde et le Canada. Plusieurs observateurs espèrent un renouveau dans les relations entre les deux pays.

Pour le directeur de la Canada India Foundation, Kalyan Sundaram, cette visite du ministre de l'Immigration est la promesse de retombées positives pour les entreprises canadiennes, à court et à long terme. « C'est très important que M. Alexander aille là-bas », dit-il. « Essentiellement, le message qu'il va porter, c'est que le Canada veut le talent indien. »

Chris Alexander doit notamment discuter d'économie ainsi que d'un programme pour faciliter l'arrivée d'immigrants indiens.

Cette visite coïncide avec l'élection récente de Narendra Modi comme premier ministre. Ce dernier a clairement signifié son intention de promouvoir l'économie, ce qui pourrait se traduire par un retour aux négociations d'un traité de libre-échange entre l'Inde et le Canada, un processus entamé en 2010 et moribond depuis quelques mois.

Pour le docteur Ram Sahi, spécialiste en économie de l'Université Carleton, malgré l'envoi de dizaines de délégations, les échanges économiques stagnent depuis les dernières années. Les relations entre le Canada et l'Inde ont été bonnes au cours des dernières années, fait-il remarquer. « Malheureusement, ce n'est pas allé plus loin. Il n'y a pas eu d'améliorations importantes dans les échanges. »

Les échanges économiques entre le Canada et l'Inde s'établissent à environ 5 milliards de dollars, bien loin de la cible des 15 milliards de dollars, établie par Stephen Harper et le premier ministre de l'époque, Manmohan Singh.

De nombreuses compagnies canadiennes, entre autres dans les domaines nucléaires et pétroliers, attendent avec impatience cette relance des affaires.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Faire son épicerie dans le Nord Voyez les images