NOUVELLES
05/07/2014 09:09 EDT | Actualisé 04/09/2014 05:12 EDT

L'armée ukrainienne reprend le contrôle du bastion rebelle de Sloviansk

DONETSK, Ukraine - Les troupes gouvernementales ont hissé le drapeau ukrainien sur Sloviansk, dans l'est du pays, ont rapporté samedi le président Petro Porochenko et un porte-parole des rebelles.

Après une nuit de combat, les soldats ont pris le contrôle du bastion rebelle de Sloviansk, une ville d'environ 100 000 personnes au centre des conflits entre les troupes de Kiev et les insurgés prorusses, a annoncé le président Porochenko, par voie de communiqué.

Il s'agit d'un rare gain pour le gouvernement dans ses tentatives pour réprimer la rébellion. Les séparatistes prorusses ont pris le contrôle de Sloviansk en avril, lorsqu'ils ont saisi les bureaux administratifs de la ville et les locaux de la police.

Andreï Pourguine de la République populaire de Donetsk a confirmé à l'Associated Press que les rebelles étaient en train de quitter les édifices assiégés. Il a affirmé que les opérations de l'armée avaient mis la ville «en ruines».

Le porte-parole du conseil de défense et de sécurité nationale, Andriï Lysenko, a pour sa part soutenu que les opérations de nettoyage étaient commencées.

Une opération est également en cours pour neutraliser des petits groupes terrés dans des édifices «où vivent des citoyens pacifiques», a-t-il dit à des journalistes.

Un conducteur résidant à Sloviansk a raconté à l'Associated Press qu'il avait entendu des bombardements tout au long de la nuit. Lorsque le feu a cessé, il est sorti de chez lui et remarqué que tous les postes de contrôle rebelles étaient abandonnés.

Quelques constructions ont été emdommagées dans le centre-ville, mais le reste de la ville est intact, a-t-il rapporté.

Un commandant rebelle identifié sous son nom de guerre, Pinochet, a affirmé que les rebelles s'étaient établis à Kramatorsk, une ville située à environ 20 kilomètres au sud de Sloviansk. Un journaliste de l'Associated Press a toutefois vu un poste de contrôle abandonné à l'extérieur de Kramatorsk et plusieurs centaines de rebelles, armés et en uniforme, dans des minibus en direction de Donetsk.

Vendredi, le président Porochenko a annoncé qu'il était prêt à entreprendre de nouvelles discussions avec les représentants ukrainiens, russes et rebelles.