POLITIQUE
05/07/2014 09:00 EDT | Actualisé 04/09/2014 05:12 EDT

Inondations : le premier ministre de la Saskatchewan Brad Wall demande 100 M$ à Ottawa

Getty
Brad Wall, premier of the province of Saskatchewan, speaks during an Economic Club of Canada luncheon meeting in Toronto, Ontario, Canada, on Friday, Oct. 29, 2010. Wall discussed his decision to oppose the Potash Corp. of Saskatchewan Inc. takeover by BHP Billiton Ltd. Potash Corp., the world's largest fertilizer company, dropped the most in four months in New York on speculation the Canadian government will block BHP Billiton's $40 billion hostile takeover offer. Photographer Norm Betts/Bloomberg via Getty Images

Le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall, est convaincu qu'Ottawa acceptera sa demande pour une avance de 100 millions de dollars pour offrir des secours aux sinistrés des inondations qui ont touché la province.

Au cours du point de presse samedi, Brad Wall a surpris les participants en prenant la parole. Cette présentation est habituellement faite par des représentants des ministères qui s'occupent de la gestion des urgences tels que le ministère des Transports, celui des Relations intergouvernementales et celui des Services sociaux.

Le premier ministre a déclaré qu'il venait de terminer une conversation téléphonique avec le premier ministre du Canada, Stephen Harper. Il a expliqué qu'il lui avait demandé une avance sur frais de 100 millions de dollars pour offrir de l'aide à la suite des dommages causés cette semaine par les inondations dans la province. « Des communications écrites doivent suivre, mais je crois que nous aurons l'appui nécessaire », a noté Brad Wall.

La somme demandée est la même que lors des inondations de 2011.

Le premier ministre Wall n'a pas précisé si Stephen Harper, qui participe au Stampede de Calgary, s'était déjà engagé à offrir le soutien demandé. « Je ne crois tout simplement pas que cela sera un problème. Nous fournirons les documents. Il a semblé indiquer que le tout était dans le cadre du processus normal dans le cas d'un événement comme celui-ci. Je ne m'inquiète donc pas », a ajouté Brad Wall.

Les dommages directs dus aux inondations ont coûté 360 millions de dollars en 2011, une somme qui ne compte pas l'impact économique, selon le premier ministre de la Saskatchewan.

Au moment d'écrire ce texte, le bureau du premier ministre du Canada ne s'était pas encore prononcé sur la question.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Quelques controverses du gouvernement Harper Voyez les images