NOUVELLES
05/07/2014 06:19 EDT | Actualisé 04/09/2014 05:12 EDT

GP de Grande-Bretagne - Essais libres 3: Vettel meilleur temps

L'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull) a réalisé sous la pluie le meilleur temps de la 3e et dernière séance d'essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne de Formule 1, 9e manche (sur 19) de la saison 2014, samedi matin sur le circuit de Silverstone.

En 1 minute 52 secondes et 522/1000, Vettel, quadruple champion du monde en titre, est resté à près de 20 secondes du meilleur temps de Lewis Hamilton vendredi après-midi, en 2e séance, à cause d'une pluie très anglaise et d'une piste complètement détrempée sur laquelle la plupart des pilotes ont préféré ne prendre aucun risque.

Les deux favoris, Hamilton et Nico Rosberg, ont entamé respectivement cinq et quatre tours, mais aucun de ces tours n'a été terminé et donc chronométré. Même prudence pour Fernando Alonso (Ferrari), qui est resté tranquillement dans son stand après quatre brèves sorties non-chronométrées, et pour Max Chilton (Marussia), qui n'a fait qu'un seul tour.

Son coéquipier français, Jules Bianchi, en a fait six, puis il est parti à la faute, tout droit sur la patinoire, et a tapé doucement dans le mur de pneus, sans trop de dégâts pour sa monoplace russe.

Dans ces conditions troublées, cette séance tronquée a été dominée par les Red Bull, avec pour une fois Vettel devant son jeune coéquipier australien Daniel Ricciardo, victorieux au Canada du seul GP qui ait échappé jusque-là aux pilotes Mercedes.

Quelques pilotes plus funambules que les autres, ou ayant juste besoin de rouler un peu plus, en ont profité pour se faire remarquer, comme les deux pilotes Lotus, l'Allemand Adrian Sutil (Sauber), les pilotes Toro Rosso et ceux de McLaren.

D'autres ont adopté l'approche d'Alonso et des pilotes Mercedes, en faisant le programme minimum pour ne pas gâcher leurs chances de bien figurer aux qualifications, prévues à partir de 13h00 locales (12h00 GMT, 14h00 françaises). Des qualifications qui risquaient d'être un peu arrosées, mais sans qu'on puisse devenir à quel moment (Q1, Q2 ou Q3) de l'heure de vérité...

dlo/jcp