NOUVELLES
05/07/2014 01:23 EDT | Actualisé 04/09/2014 05:12 EDT

Des chefs caribéens réclament des compensations à l'Europe pour l'esclavage

GEORGETOWN, Guyana - Un groupe d'États des Caraïbes réclame une rencontre avec les pays européens qui ont été impliqués dans la traite transatlantique des esclaves pour discuter de compensations.

Caricom a fait cette annonce vendredi, à la fin d'un sommet régional de quatre jour à Antigua.

Les leaders de cette initiative travaillent avec le cabinet d'avocats britannique Leigh Day et s'attendent à soumettre bientôt un rapport sur l'esclavage et ses effets persistants sur la région comptant 15 millions de personnes.

Caricom a aussi promis de soulever le sujet aux prochaines sessions de l'Assemblée générale des Nations unies, prévues pour bientôt.

En mars dernier, les leaders caribéens ont adopté un plan en 10 étapes pour obtenir des excuses formelles et l'annulation de leur dette par les anciens pays colonisateurs qu'ont été l'Angleterre, la France et les Pays-Bas.