POLITIQUE
03/07/2014 01:28 EDT | Actualisé 02/09/2014 05:12 EDT

Québec ajoute de nouvelles zones d'exclusion aériennes au-dessus de sept autres centres de détention

Radio-Canada.ca

Le gouvernement du Québec ajoute de nouvelles zones d'exclusion aériennes au-dessus de sept autres centres de détention de la province.

Après celui de Québec où trois prisonniers se sont évadés le 7 juin dernier, la mesure avait été étendue au centre de détention de Saint-Jérôme et à celui de Rivière-des-Prairies. Il sera désormais interdit de survoler les prisons de Sorel-Tracy, Amos, Trois-Rivières, Baie-Comeau, Rimouski, Sherbrooke et Hull.

Le cabinet de la ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault , a confirmé l'information ce matin. La mesure est valide jusqu'au 23 septembre, le temps que des mesures permanentes soient mises en place.

Avant cette décision du gouvernement du Québec, seuls les pénitenciers fédéraux faisaient l'objet de zones d'exclusion aériennes.

L'invasion en juin de trois détenus du Centre de détention de Québec par hélicoptère a forcé le gouvernement à revoir les mesures de sécurité dans les centres de détention. Le même genre d'événement était survenu à Saint-Jérôme en mars 2013.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Triple évasion à Québec 7 juin 2014 Voyez les images