NOUVELLES
03/07/2014 08:48 EDT | Actualisé 02/09/2014 05:12 EDT

Un dirigeant de l'opposition proche de Saakachvili arrêté en Géorgie

Guigui Ougoulava, l'un des plus proches alliés de l'ancien président géorgien Mikheïl Saakachvili et un dirigeant de l'opposition, a été arrêté jeudi à l'aéroport de Tbilissi pour blanchiment d'argent, des charges que son parti qualifie de politiques.

Ancien maire de Tbilissi, M. Ougalava, a fait l'objet d'une enquête du ministère des Finances qui l'accuse d'avoir financé par de "l'argent sale" la campagne du Mouvement national uni (MNU), dont il est l'un des principaux dirigeants, aux élections municipales de juin, selon un communiqué du ministère.

Ce parti de l'opposition doit affronter courant juillet au deuxième tour le Rêve géorgien, parti de la coalition au pouvoir qui a obtenu au premier tour environ 50% des suffrages, contre 22% pour le MNU.

Le parti a estimé que M. Ougoulava avait été arrêté pour des raisons politiques, afin d'interrompre la campagne électorale du MNU.

Cette arrestation montre que "le programme du gouvernement en matière de punitions et de persécutions de l'opposition s'intensifie", a dénoncé le MNU dans un communiqué.

Avant d'être arrêté à l'aéroport de Tbilissi, M. Ougoulava avait indiqué à la presse qu'il partait pour Kiev, en Ukraine, et rentrerait jeudi en Géorgie.

En février 2013, Guigui Ougoulava, alors maire de Tbilissi, avait déjà été inculpé pour avoir fourni des emplois fictifs au sein de la municipalité à des centaines de militants du MNU.

Depuis que le Rêve géorgien a remporté en 2012 les élections législatives, plusieurs alliés de l'ancien président géorgien - qui s'est lui-même exilé aux Etats-Unis dont son pays était pendant son mandat très proche - ont fait l'objet d'enquêtes et certains ont même été emprisonnés.

im-all/lgo/bds